Archive for septembre, 2011


La Radio Cognitive

Cet article vise a donne une très brève introduction a la radio cognitive, son but est juste de faire savoir aux gens intéresses par les systèmes embarques, l’apparition de cette technologie dans le domaine des télécommunications.
La récente et rapide évolution des technologies sans fil entraîne une forte demande en termes de ressources spectrales. Pour palier à ce problème il faut une bonne gestion du spectre et donc une utilisation plus efficace de celui-ci. La radio cognitive est un système qui permet à un terminal de pouvoir interagir avec son environnement. Cela signifie que celui-ci sera capable de percevoir son environnement, de le modéliser et de s’y adapter. Il pourra donc détecter les fréquences libres et les utiliser, contribuant ainsi à une meilleure efficacité spectrale.
La radio cognitive est une technologie qui fait appel à l’intelligence des réseaux et des terminaux pour :

  • détecter les besoins de communications des utilisateurs en fonction de l’utilisation
  • fournir des ressources radio et les services sans fil les plus appropriés à ces besoins

Pour pouvoir réaliser ces taches, la radio cognitive est implémente sur une radio logicielle, en anglais Software Defined Radio (SDR).

SDR (Software Defined Radio) :
SDR est un système de communication sans fil reconfigurable dans lequel les paramètres de transmission (bande de fréquences de fonctionnement, par exemple, mode de modulation, et protocole) peuvent contrôlées dynamiquement. Un SDR typique aurait les blocs comme un frontal RF, convertisseurs A / D, un processeur FPGA et un processeur DSP. SDR peut donner reconfigurabilité suffisant pour l’utilisateur de radio cognitive, de sorte qu’un mobile GSM peut passer à la technologie CDMA en peu de temps tout en mettant a jour son logiciel en ligne.
Les intéresses peuvent me demander plus de détails et n’importe quelle question sera la bienvenue.

Publicités

Les types de systèmes embarqués :

1 – Les systèmes embarqués grand public :

Application similaire à une application de bureau, mais empaquetée dans un système embarqué ( Console vidéo, PDA, Télévision, Caméra,…etc.)

2- Les systèmes embarqués critiques :

contrôle de systèmes en temps réel (système de navigation aérienne, Production et distribution d’électricité, Production industrielle automatisée, Robotique, Moteur d’automobile, Processus chimique, Processus nucléaire,…….etc.)

3- Les capteurs embarqué :

Calcul sur de grosses quantités de données (Radar, sonar, compression vidéo,…..etc.)

4- Les systèmes communicants :
Transmission d’information et commutation ( Satellites, Téléphonie et vidéo mobiles, Réseaux Wan, Routeurs,….etc.)

 

Rôle des systèmes embarqués:

–  Offrir aux systèmes électroniques l’intelligence nécessaire :

Capacité de traitement du logiciel
Possibilité de prise de décision
Suivre l’historique du fonctionnement
Isoler plus facilement les causes de défaillance

– Offrir aux systèmes électroniques des possibilités supplémentaires :

Capacités de communications évoluées (CAN, USB, Bluetooth, ZigBee,…..etc.)
Interfaçage aisé aux réseaux informatiques (Ethernet, Wifi,…..etc.)
Plus grande sécurité dans le stockage, le transport et l’accès à l’information (Cryptage, gestion des droits utilisateurs,….etc.)

– Faciliter le développement des systèmes :

Fonctions traditionnellement dévolues au matériel réalisées de façon logicielle
Plus grande souplesse lors de la phase de conception
Evolutivité directement proportionnelle aux possibilités informatiques du système :

  •   μcontrôleur : évolutions possibles mais limitées
  •   Système d’exploitation : possibilités infinies